Moyens alloués aux alliances Françaises

mmejia

Question :

Monsieur Jean-Michel MIS attire l’attention de M. le Ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères sur la situation des Alliances Françaises dans le monde. Cette question est posée au nom de Monsieur Bernard Attal. Présentes dans 136 pays, les Alliances Françaises constituent le vecteur privilégié de la politique d’influence française, principalement par les cours de français qu’elles proposent mais aussi en assumant diverses activités permettant la diffusion de la culture française. Parlé par 274 millions de locuteurs, le français est la deuxième langue la plus apprise dans le monde par 125 millions de personnes et l’une des rares langues à être enseignées sur les cinq continents, par 900 000 enseignants. Chaque année, plus de 500 000 personnes, de tous âges, viennent apprendre la langue française dans les Alliances françaises, et plus de 6 millions de personnes participent à leurs activités culturelles. Sur le plan budgétaire, les dernières années ont été particulièrement difficiles pour l’Alliance française, avec de fortes baisses de ses subventions. Cette institution précieuse rencontre malheureusement des difficultés pour assurer ses missions compte tenu des restrictions budgétaires. A titre d’exemple, l’Alliance Française de Moldavie bénéficie d’une très forte fréquentation, exceptionnelle pour ce type de structures : elle dispense chaque année des cours de français à 6000 personnes, ce qui la place au troisième rang européen des implantations culturelles françaises à l’étranger. Il est tout de même préoccupant que la France, dans un pays où elle dispose d’atouts pour tenir la dragée haute à l’anglais et où il existe une structure pivot aussi efficace, consacre de moins en moins de moyens à la diffusion de la langue et de la culture française. La présence des Alliances Françaises à l’étranger est l’un des grands leviers de la francophonie à l’international. Alors que le nombre de francophones augmente et que se confirme la tendance à la multi polarisation du monde, le rôle des Alliances Françaises doit être défendu et renforcé. Notre pays s’est engagé à soutenir les systèmes éducatifs des pays francophones afin qu’ils puissent, dans le respect du pluralisme linguistique, transmettre le français aux nouvelles générations. Aussi, à la lumière de ces éléments, il souhaiterait connaitre les intentions du Gouvernement sur ce sujet.

 

Réponse :

En attente de la réponse du gouvernement.